,

Les Alpes sous la neige

J’ai toujours du mal à m’habituer à l’hiver. Le froid. Les vêtements qu’on empile. La neige qui rend plus difficile l’accès à certains lieux. Les jours qui raccourcissent. La fatigue. J’hiberne toujours un peu à cette période. Le temps pour moi de faire mon deuil de l’été.

J’oscille entre un sentiment de culpabilité de ne pas profiter au maximum de ces paysages hivernaux, et le besoin de laisser à mon corps un peu de repos.

Mon rythme d’exploration est bien moins soutenu que pendant la période estivale pendant laquelle j’accumule les weekends road trips, randonnées et aventures en tout genre, mais ce n’est pas pour autant que ne sors plus du tout de chez moi les weekends. Et j’en profite aussi, pour me balader dans les massifs montagneux au pied de chez moi. Ceux que je délaisse un peu l’été pour aller un peu plus loin. Je découvre et redécouvre. A deux pas de chez moi. 

2 réponses
  1. Les Petits Pas de Juls
    Les Petits Pas de Juls dit :

    Comme toi, je suis en mode hibernation totale en hiver ! J’ai trop froid (syndrome de Raynaud) et j’ai du mal à oser sortir malgré toutes mes couches de vêtements… Cependant, je culpabilise aussi énormément de ne pas profiter du soleil quand il est là alors je me lance aussi : week-end prochain, ce sera randonnée(s) en raquettes près du lac de Serre-Ponçon !
    Go ! on verra bien !
    Tes photos des Alpes sous la neige sont absolument magnifiques : ça aurait effectivement dommage de rater un tel spectacle !
    Bons chemins !

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.